Archiv Dialog

Numéro 9/2015 de Dialog

>>Yes is more<<
BIG
 
Le magazine DIALOG #9 est habillé d’une nouvelle parure – nous y avons intégré pour la première fois le thème Augmented Reality (réalité augmentée): les contenus imprimés sont complétés par un contenu numérique.

Rappelons qu’au début, on ne connaissait de la Banque centrale européenne (BCE) que des visualisations numériques. Elle a ouvert ses portes après trois années de travaux. A l’intérieur, les architectes de COOP HIMMELB(L)AU ont généré un décor complexe au sol avec « Forma Crystal », des dalles formes libres de VORWERK.
Et à l’occasion du 40° anniversaire de l‘architecte Bjarke Ingels, nous avons réalisé un entretien avec son partenaire Kai-Uwe Bergmann pour retracer les concepts novateurs de l’agence BIG et l’ascension fulgurante de Bjarke Ingels.
Tom Dixon apparaît comme une valeur sûre dès qu’il est question de lancer des tendances nouvelles dans le design. Comment fait-il ? Et comment peut-il rester fidèle à son label et garder son identité? Il nous a ouvert ses portes!
L’avenir des œuvres d’art de Tobias Hantmann est plutôt incertain – il suffit d’un geste de la main pour détruire ces créations fragiles. Nous avons documenté la fascinante métamorphose de tapis velours dans la présente édition.
Puis, nous y parlons encore de la collection Elementary Shapes du designer berlinois Werner Aisslinger et de ses nouveaux concepts pour TEXtiles.

Numéro 8/2014 de Dialog

L'interview de Nathalie de Vries, architecte néerlandaise et co-fondatrice du bureau d'architectes MVRDV, souligne une fois de plus que la durabilité est un critère essentiel de la décoration intérieure de notre temps. Chez Vorwerk, cette exigence se traduit par l'évolution de la collection RE/COVER green, une nouvelle génération de revêtements du sol souples lancée en 2013. En 2014, et toujours en coopération avec le bureau de Hadi Teherani, nous poursuivons avec la deuxième collection que nous présentons pour la première fois dans cette édition: Inspirée par des produits naturels, PARTS crée un sol inspiré du parquet qui – à l'instar de RE/COVER green – unit esthétique et écologie, un autre plaidoyer passionné pour une création au sol durable.

Numéro 7/2012 de Dialog

« Les gratte-ciel sympathiques »
Christoph Ingenhoven


Nous commençons l’année 2013 en beauté. En effet, Vorwerk est toujours plus vert et toujours plus polyvalent.
Chez le pionnier en matière d’architecture des sols qu’est Vorwerk, l’écologie et la durabilité, deux valeurs fondamentales du programme Eco Balance, sont présentes dans tous les produits à travers l’ensemble de la chaîne de valeur. Avec ce numéro du magazine Dialog, Vorwerk fête l’introduction d’une nouvelle innovation
écologique : la collection RE/COVER green, une nouvelle génération révolutionnaire de revêtements design écologiques. Les produits RE/COVER green sont fabriqués à partir d’élastomères écologiques et leur conception sort du prestigieux bureau d’architecture Hadi Teherani. Grâce à cette nouvelle association entre l’écologie,
l’esthétique et la qualité éprouvée, signée Vorwerk, « Made in Germany », la collection RE/COVER green propose un large éventail d’offres aux architectes et aux designers. Vorwerk s’impose désormais non seulement comme partenaire professionnel en matière de revêtements de sol textiles dans la planification d’espaces
professionnels tels que les bureaux, les hôtels et la gastronomie, mais propose également avec RE/COVER green des solutions pour le Shop Design ainsi que le secteur exigeant de la santé ou les bâtiments publics. Avec RE/COVER green, non seulement nous élargissons nos compétences, mais nous donnons aussi un
nouveau souffl e à l’architecture des sols en nous tournant vers l’avenir.
Dans ce numéro, nous nous pencherons également sur la demande toujours croissante en matière de développement durable et écologique. Le fait de vivre ou de travailler dans un environnement « vert » nous aide à nous sentir mieux dans notre peau et à nous épanouir. L’architecte Christoph Ingenhoven, qui est le précurseur
du Green Building et qui développe des projets audacieux dans le monde entier, le sait mieux que quiconque. Nous l’avons interviewé au sujet de son projet le plus couronné de succès jusqu’à présent, un nouveau gratte-ciel à Sydney qui vient de remporter le prix international du gratte-ciel (The International Highrise
Award). À cette occasion, Christoph Ingenhoven décrypte pour nous le code esthétique de l’architecture durable.

Numéro 6/2012 de Dialog

Support de données, fabrication sur mesure, module de construction, pièce d’exposition... L’architecture des sols revêt de nombreuses formes.

« Une sorte de bouillon de culture originel, le début d’une structure qui continue à se développer et à croître » : telle est la description que donne Jürgen Mayer H. du modèle de cryptage qui se retrouve dans ses projets de design et d’architecture. L’installation RAPPORT, visible à la Berlinische Galerie sous la forme d’un tapis vertical haut de 8,5 m imprimé de motifs noirs et gris autour du thème de la protection des données, en est un exemple actuel.

Numéro 5/2012 de Dialog

"Le plus important est le mouvement, le flux des choses." (Zaha Hadid)
 
Numérisation. Complexité. Dynamique. Quant il s’agit de décrire notre présent, l’un de ces termes revient toujours tôt ou tard. Mais que signifie notre nouvel univers interconnecté – au-delà de l’iPad, de Facebook et du Online Check-in – pour la conception d’un espace réel, pour l’architecture, pour la création d’une moquette ? Les autres thèmes de ce cinquième numéro de Dialog ne sont pas moins numériques : nous vous présentons les nouveaux locaux du service de Voice-over-IP Skype à Stockholm (p. 12), une exposition autour des univers numériques dans l’immeuble Dacheröden à Erfurt (p. 14) ainsi que « les structures spatiales expérimentales (experimentelle Raumstrukturen) » du bureau J. MAYER H.
 

Numéro 4/2011 de Dialog

DIALOG sur l'architecture du sol

Wolf D. Prix la crée, nous la transformons, Heike Weber la découpe: la moquette …

"Demandez à quelqu'un de décrire la première impression qu'il retient d'un espace, vous verrez quil ne regarde pas d'abord le plafond mais plutôt l'unité faite des murs et du sol, ou alors le contraste entre mur, plafond et sol." C'est ainsi que Wolf D. Prix caractérise la perception de l'architecture d'un espace.

Numéro 3/2010 de Dialog

Les possibilités de la conception des revêtements de sols. Et un terme qu’il a fallu nous expliquer : Polydesign.

A la question de savoir ce qu'il fallait entendre par "polydesign", l'artiste autrichien Gilber Bretterbauer nous expliqua (p.10): "C'est fusionner avec joie, courage et plaisir un grand nombre d'éléments; en découper certaines parties qui se retrouveront dans d'autres parties (...) et apprécier le résultat." Dans un sens, il y a merveilleusement décrit ce dont nous voudrions vous parler dans ce troisième numéro de Dialog: un grand potentiel.
De nos jours, la moquette est plus que jamais un élément de création sans entrave dans l'architecture d'un espace. Non seulement pour nous autres fabricants, mais surtout et avant tout pour vous, architectes et architectes décorateurs. Ainsi, dès la page suivante, nous entamerons la présentation de notre dernier-né, l'outil de gestion de projet pour collections de dalles.
Dans la nouvelle édition de notre collection Projection pour les professionnels, nous parlons également d'espaces: afin de pouvoir y reproduire les nombreuses applications possibles, nous l'avons subdivisée en quatre univers thématiques: Styling, Working, Creating et Comfort. représentent les applications type dans le segment professionnel. Mais c'est vous avec votre créativité qui décidez quelle quallité prendre pour quel espace. Tout est possible. Nous comptons sur votre visite et, bien entendu, le dialogue qui s'ouvrira entre nous.

Numéro 2/2010 de Dialog

Nouveautés de l'architecture du sol. Et un sujet qui nous préoccupe depuis longtemps: le développement durable.
Développement durable, ce n'est pas depuis hier que ce terme est sur toutes les lèvres au point d'exaspérer les uns. D'autres encore se lancent pour rattraper l'éco-train en marche, dans la perspective de gains juteux. Quoiqu'il en soit: le sujet est bien trop important pour le laisser de côté.

Numéro 1/2010 de Dialog

Aujourd'hui, nous souhaitons ouvrir le dialogue sur l'architecture du sol.

Dans une récente interview, l'architecte Hadi Teherani disait que le toit n'était plus la cinquième façade mais bien le sol, beaucoup plus proche de l'humain. Cela précise ce qui est en train de se passer. On redécouvre le sol comme un élément important de l'architecture, on lui confère une autre dimension. Vorwerk Teppich en a fait tout un programme: le transflooring.